مدوار يخرج عن صمته ويكشف حقائق الدعم المالي المغلوطة وإمكانية الصعود - صوت الشلف • جريدة إلكترونية

إعلان فوق المشاركات

مدوار يخرج عن صمته ويكشف حقائق الدعم المالي المغلوطة وإمكانية الصعود

مدوار يخرج عن صمته ويكشف حقائق الدعم المالي المغلوطة وإمكانية الصعود

شارك المقالة

رد ،رئيس جمعية أولمبي الشلف عبد الكريم مدوار بخصوص القاضايا التي طُرحت على الرأي العام بخصوص التسسير المالي وحتى التقرير الأدبي لفريق أسود الشلف ، وأوضح مدوار في حوار مطول على جريدة Le Chélif الناطقة بالفرنسية ، بخصوص ما أثير في هذا الموضوع عن فرص الجمعية في تحقيق آمال الشلفاوة بالصعود للقسم المحترف الأول.
وبخصوص الدعم المالي كشف عبد الكريم مدوار عن غياب الدعم المالي من الجهات العمومية الموسم الفارط على خلاف ما حظيت به باقي الفرق على المستوى الوطني مما جعل الفريق يتخبط في أزمة تم تسييرها بتعقل ، وكشف عن منحة قدرها 5 ملايير سنتيم خصصها المجلس الشعبي البلدي السابق برئاسة محمد تقية وبموافقة أعضاء المجلس وينتظر الفريق الإستفادة منها حسب ذات المسؤول بموافقة رئيس بلدية الشلف الحالي حسين دليحر من أجل دفع الشطر الثاني من مستحقات اللاعبين .
وبشأن دعم الولاية قدم مدوار بعض التوضيحات قائلا:" ولأننا كثيرا ما نسمع أن الولاية خصصت منحة معينة لفريق أسود الشلف  كل ما قيل هو خطأ، أريدك أن تعرف أنه قبل الانتخابات المحلية في أوائل أكتوبر، السيد والي خصص لنا عشرة ملايين دينار، في ديسمبر عام 2017، خمسة ملايين دينار،  كما نسمع أن الولاية قدمت منحة أخرى بقيمة 25 مليون دينار للنادي، ويتساءل البعض عن سبب عدم دفع اللاعبين وما إلى ذلك. ان مثل هذه الإشاعات كاذبة ، موضحا أن الإعانات المقدمة من الدولة واضحة، والأموال التي تم تلقيها في السابق كانت بالنسبة للأشخاص الذين ندين لهم بالمال.
أما عن تحقيق الهدف المنشود بالصعود للقسم الأول من عدمه في ظل الأصوات المثبطة فأكد مدوار أن الحديث سابق لأوانه للحكم عن ذلك قبل نهاية البطولة والجمعية حسبه لا تزال تلعب وكل الفرص متاحة أمامها .
ق-م
الحوار بالفرنسية للإطلاع عليه
:Abdelkrim Medouar, président de l'ASO Chlef 
"Les détracteurs du club doivent se taire"

Dimanche 4 février dernier, nous avons a rencontré le président de l'ASO, M. Abdelkrim Medouar en l’occurrence, qui a bien voulu nous entretenir de la situation qui prévaut au sein de son club. Beaucoup de voix se sont en effet élevées ces derniers temps pour décrier la politique suivie par l’administration du club que l’on accuse par ailleurs de tous les maux, notamment de ne pas avoir procédé aux bons recrutements. D’autres griefs sont retenus contre le staff dirigeant de l’équipe phare de la ville alors que nombre de supporters s’inquiète des contreperformances de l’équipe. Enfin, il en est qui ont perdu espoir quant à une possible accession en Ligue I. De tout cela, M. Medouar nous en parle. Ecoutons-le.
Le Chélif : Qu'en est-il du moral de la troupe après la dernière contre-performance at home face à l'équipe du RC Relizane ?
Abdelkrim Medouar : Nous sommes à la 18ème journée du championnat, le club a eu un parcours honorable pour les 17 journées, il s’est classé parmi les 4 premiers clubs, à 2 et 3 points du premier, l’équipe est arrivée à cette contre-performance à la 18ème journée du championnat contre l'équipe du RCR. On a perdu ce match chez nous, c’est ce qui a un peu perturbé les bons résultats enregistrés jusqu’ici. On est à 3 points du troisième, notre objectif est toujours d'actualité, à savoir l'accession en première division, on est en train de travailler davantage avec l'aide de tout le monde, à savoir, les joueurs, les responsables locaux, l’administration, les élus et notre public. C'est avec ses personnes que j'ai citées qu'on espère atteindre notre objectif.
Ce n'est pas en gagnant un match que le public viendra en nombre au prochain match, et une fois qu’on perd un match, ce même public déserte les tribunes. Il faut bien sûr la continuité dans les résultats, mais il faut aussi que le supporter soit derrière son équipe, même s'il lui arrive de commettre une contre-performance. Car c'est à ce moment-là que l'équipe a besoin de la présence du douzième homme pour lui apporter tout le soutien voulu par leurs encouragements. Les choses négatives n'arrangent en rien la sérénité et le moral du groupe.

Pouvez-vous, M. le président nous parler de la situation financière du club ?
Abdelkrim Medouar : La situation financière du club a fait couler beaucoup d'encre, il y a les retombées de l'année écoulée où il y avait une absence totale de subventions de l'État. Ce n’est plus comme auparavant où tous les clubs d'Algérie ont bénéficié d’aides financières et pas spécialement l'ASO. Mais l'année dernière, il y avait une sorte de pressing sur les subventions sur nous par rapport à d'autres clubs, dans d'autres wilayas, qui ont bel et bien bénéficié d'apports financiers. Pour ce début de saison, tout ce que nous avons rassemblé hors subventions, nous l'avons destiné pour le passif des joueurs non payés, on a pu régulariser certains, les anciens joueurs qui ont quittés le club ainsi que les recrutes. On a payé pour certains 3 à 4 mois de salaires, pour les anciens joueurs qui sont avec nous, nous leur avons payé les dus jusqu'au mois d'août 2017. Si on est arrivé à régler certaines situations financières, c'est grâce à l'assistance du wali de Chlef, M. Abdellah Benmansour qui a demandé aux industriels, commerçants et personnes aisées, que je remercie au passage, de nous prêter main forte avec une somme de quinze millions de dinars pour régler les salaires de quelques mois avec les joueurs que j'ai cités et démarrer le début de saison du championnat.
Il y a une subvention de quinze millions de dinars qui nous a été allouée l'année passée par l'ancienne APC qui était présidée par l'ex-maire Mohamed Teguia, c'est un budget qui a été approuvé par tous les membres. Nous espérons que le nouveau maire, M. Hacen Dliher, qui était vice-président dans la précédente assemblée, active les formalités pour qu'on puisse payer la deuxième partie des salaires des anciens joueurs et des joueurs qu'on recrutés qui, eux, n'ont perçu que deux mois de salaires.

On parle beaucoup de la subvention de la wilaya. Qu’en est-il réellement ?
Abdelkrim Medouar : Pour les subventions de la wilaya, j’aimerai apporter quelques éclaircissements dans ce sens car on entend souvent dire que la wilaya a alloué telle ou telle subvention à l'ASO ! J'apporte des correctifs publiquement : tout ce qui a été dit est faux. Je vous fais savoir qu'avant les élections locales, au début du mois d'octobre, M. le wali nous a alloué dix millions de dinars et, au mois de décembre 2017, cinq millions de dinars, cela fait déjà deux mois. On entend aussi dire que la wilaya a donné une autre subvention de 25 millions de dinars au club et certains se demander pourquoi les joueurs n'ont pas été payés etc. C’est archi-faux. Les subventions de l'État sont visibles, et les sommes reçues auparavant étaient destinées aux personnes à qui nous devions de l'argent, c’est à dire pour payer les frais d’hôtel, de restauration et les autres charges, et pour verser les salaires aux anciens joueurs qui ont quitté le club et à qui on a promis une régularisation financière au fur et mesures des entrées d'argent… Tout ce monde doit être régularisé à l'avenir et le reste sera destiné à l'équipe et aux joueurs pour les mettre dans des meilleures conditions. C’est d’ailleurs notre priorité pour retrouver la quiétude et la sérénité, les résultats suivront et l'aide de tous sera conséquente pour le bonheur de l'ASO et de ses fans.
Un message pour les responsables et les supporters de l'ASO ?
Abdelkrim Medouar : Nous souhaitons que pour le reste de la saison sportive 2017-2018, l'APC de Chlef, l'APW et tous leurs élus apportent l'aide nécessaire et prêtent main forte à ce club qui représente la wilaya de Chlef. Dans le budget de l'État, il y a des répartitions budgétaires dans tous les domaines, qu'il soit pour le social, la santé, l'éducation, la culture, le développement etc. Le secteur de la Jeunesse et des Sports dispose lui aussi d’un budget spécial comme tout les autres secteurs.
Nous souhaitons que l'APC élabore un budget spécial pour ce club qui reste le porte-flambeau de toute une région, sans négliger les autres activités sportives dans les petites divisions qui doivent, elles aussi, bénéficier de subventions comme par le passé. C’est ce qui se fait dans les autres wilayas. Nous souhaitons que les responsables soient à l'écoute pour accompagner leur club pour la suite de son parcours et éviter les calculs étroits, dépasser les écarts de langage de part et d'autres, essayer de progresser pour l'intérêt du club phare de la région. Je suis sûr et certain que les gens proches du club vont en ce moment-là apporter un plus au club, et il en a fortement besoin. Je remercie M. le wali de Chlef pour l'aide et l'assistance qu'il apporte au club.
Pour ce qui est de nos supporters, je lance un message pour qu'ils soient proches du club en ces moments très importants et difficiles, de venir en masse pour encourager leur équipe qui a fortement besoin d'eux ici et en déplacements jusqu'à la fin de saison. Certes, nous avons perdu un match contre Relizane, qu'il ne fallait pas perdre pour différentes raisons, je comprends parfaitement leurs réactions, que nous avons nous aussi ressenties, mais qu'ils sachent que ce n'est pas la fin du monde de perdre un match. On peut gagner la prochaine rencontre et d'autres, il faut croire en cette équipe qui a besoin d'être encouragée pour la suite du championnat. Il faut qu'on soit optimistes et responsables pour ne pas être détournés de notre objectif qui reste l'accession, et laisser des personnes malintentionnées semer la division. Pour ce qui nous concerne, nous travaillons pour l'ASO. Quand on voit aujourd'hui les 4 catégories de jeunes qualifiées pour les huitième et quart de finales de la coupe d'Algérie (4 sur4), il y a de quoi être optimiste. Et pour ceux qui disent qu'il n'y a pas de formation à l’ASO, voilà le résultat ! Des jeunes tels que les Meghili, Boutaiba, Merouani, Larbi Aissa, El Hamel, Kaibou, sont tous des joueurs issus de catégories jeunes qui sont espoirs et jouent en équipe première ! Alors, qu'on arrête de dire que les enfants du club n'existent pas ou sont marginalisés. Quand on voit les autres clubs qui n'ont même pas deux joueurs issus de leur école de formation au sein de l'équipe, il faut se poser la question.
On est en 2018, il faut voir vers l’avenir, un joueur qui apporte un plus, qui gagne un championnat ou une coupe ou encore qui fait accéder son équipe, c'est lui l'enfant du club, il n’y a aucune différence pour moi. Celui qui revêt le maillot de l’ASO, c’est lui l'enfant du club

Un dernier mot, M. le président ?
Abdelkrim Medouar : Mes chaleureuses salutations à tous nos supporters, mes remerciements et mes félicitations à tous ceux qui de l'intérieur ou en dehors du club l’ont aidé. Pour moi, cela reste un geste et un acte de civisme en premier lieu. Et pour ceux qui ne veulent pas du bien pour ce club et qui pêchent dans les eaux troubles, je leur dit une chose : je défie quiconque de dire qu'il a un problème personnel avec moi, qu’il soit, commerçant, industriel, responsable, simple citoyen ou autre individu ou que j’ai empêché ceux qui veulent aider le club de le faire ! Ce sont des rumeurs malveillantes colportées pour semer la discorde et la division pour des intérêts occultes, je suis contre toutes ces machinations qui empêchent de rassembler les gens autour de leur équipe. Je suis un travailleur qui aime collaborer avec toutes les personnes qui veulent le bien pour ce club. Certes, les avis divergent, certes, je suis responsable et j'assume mes responsabilités et tous ceux qui veulent du bien pour ce club, je le dis et redis : ils sont les bienvenus.
En dernier, je remercie beaucoup le journal Le Chélif pour toute l’attention qu’il accorde à l'ASO en particulier et à tous les sports en général, je le remercie encore une de m'avoir ouvert un espace pour parler à cœur ouvert avec les amoureux de l'ASO. Merci et bonne continuation à toute l'équipe à sa tête son directeur.
Propos recueillis par Hocine Boughari

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق

إعلان اسفل المشاركات

صوت الشلف

صوت الشلف ،جريدة إلكترونية محلية شاملة، أسست بمبادرة من صحافيين ، يرون أن المستقبل الإعلامي سيكون للصحافة الإلكترونية. -----------------
للتواصل مع هيئة التحرير : sawtchlef02@gmail.com 0561.48.83.53 -------------- مصلحة الإشهار : mohcrb246@gmail.com الهاتف :0668.35.22.32 صوت الشلف تصدر عن الوصال-elwisal.media

للمساهمة في صوت الشلف

عدد زيارات الموقع

فيسبوك

نموذج الاتصال

الاسم

بريد إلكتروني *

رسالة *